Suivre la réindexation de recherche des Mailbox Databases

Suivre la réindexation de recherche des Mailbox Databases

Vous avez relancé une réindexation de vos bases Exchange via le script ResetSearchIndex.ps1 (situé dans \scripts) ou à la main en supprimant les dossiers « CatalogData-GUID » et vous souhaitez avoir une information sur l’avancement de la réindexation.

  1. Suivez les événements 109 et 110 dans le journal « Application » : ces événements indiquent le début et la fin de l’indexation pour une base donnée.
  2. Affichez le compteur de performance suivant : Index de recherche MSExchange\Nombre de boîtes aux lettres restant à analyser (par Mailbox Database)

Avec ces informations, vous pourrez suivre l’avancement de l’indexation en surveillant le nombre de boîtes aux lettres restant à indexer par banque de boîtes aux lettres.

Supprimer une base de données SQL Express sans Management Studio

sql server express supprimer base sans management studio

Supprimer une base de données SQL Express sans Management Studio

Vous devez supprimer une base de données SQL Express, et vous n’avez pas Management Studio. No problemo!

Localiser l’utilitaire en ligne de commande « osql.exe » puis

osql -E -S SERVER\NamedInstance
1> ALTER DATABASE <DbName> SET SINGLE_USER WITH ROLLBACK IMMEDIATE;
2> USE master;
3> DROP DATABASE <DbName>
4> GO
1> quit

Explications :

  • Le switch -E indique d’utiliser les crendentials en cours pour se connecter (pour éviter de devoir fournir un login/mdp)
  • Le switch -S permet de spécifier le serveur SQL sur lequel vous connecter.
    S’il s’agit d’une instance nommée, faire suivre le nom du serveur par « \nom_de_l_instance »
  • Les commandes SQL permettent de passer la base en mode « Single User » (commande 1), et de faire un DROP de la base (commande 3), puis un GO pour exécuter les commandes (commande 4)

Installer un pilote d’imprimante en ligne de commande

Windows Installer pilote imprimante ligne commande

Installer un pilote d’imprimante en ligne de commande

Vous avez une ribambelle de pilotes d’imprimante à installer, ou tout simplement quelques pilotes d’imprimante à installer sur plusieurs serveurs de manière identique, voici une ligne de commande pour automatiser tout cela :

rundll32 printui.dll,PrintUIEntry /ia /c\\serveur /f "\\filer\drivers\canon\cnp60fa64.inf" /m "Canon iR-ADV C3325/3330 PCL6" /h x64

Explications :

 

  • Le switch /ia indique que l’on veut installer un pilote (mais pas l’imprimante)
  • Le switch (facultatif) /c permet d’indiquer sur quelle machine nous souhaitons installer le pilote : ne pas mettre d’espace entre « /c » et le chemin UNC du serveur
  • Le switch /f indique le chemin d’accès au fichier INF (et fichiers dépendants) du pilote : le chemin doit être accessible par la machine cible
  • Le switch /m indique le modèle de pilote à installer (tel qu’il apparaît lorsque l’on souhaite installer manuellement un pilote)
  • Enfin, le switch /h indique quelle version du pilote à installer : x86 ou x64

Mauvaise qualité de certaines polices en RDS (TSE) 2003 aka KB3013455

Lissage des polices perdu sous windows server 2003 rds tse

Mauvaise qualité de certaines polices en RDS (Terminal Server) sous Windows Server 2003 aka KB3013455

Si depuis quelques jours, vous voyez flou sur votre Windows, ou que vous trouverez que les caractères affiché sont de mauvaise qualité, ceci est pour vous !

Vous utilisez un PC sous Windows Vista SP2, ou vous travaillez sur un serveur Windows Server 2003 SP2/Windows Server 2008 avec les services Remote Desktop (Terminal Server) activés, vous venez soit de perdre le lissage des polices de caractères ou vous subissez une « corruption » de certains polices.

Lire la suite

Réinitialiser un routeur Netasq (mot de passe et configuration)

Réinitialiser Netasq (mot de passe, password, configuration usine)

Réinitialiser un routeur Netasq (mot de passe, configuration usine)

Pour commencer, vous devez avoir un câble RS232.

Connecter le câble RS232 à votre Netasq et à votre machine.

Téléchargez (si nécessaire) PuTTy (http://www.chiark.greenend.org.uk/~sgtatham/putty/download.html).

Ouvrez PuTTY, lancez une connexion sur le port COM de votre poste et allumez le Netasq.

Appuyez plusieurs fois sur « Espace » pendant le boot du boitier jusqu’à obtenir « ok » à l’écran :

FreeBSD/i386 bootstrap loader, Revision 0.8
Loading /boot/defaults/loader.conf
/kernel text=0x1b79fc data=0x237e0+0x233d0 syms=[0x4+0x2ab40+0x4+0x3283c]


Type '?' for a list of commands, 'help' for more detailed help.
ok

Tapez « boot -s » pour démarrer en mode single.

Une fois le boot terminé, vous devez choisir votre shell : validez avec « Entrée » :

Mounted root from ufs:/dev/ad0s1a
Enter full pathname of shell or RETURN for /bin/sh:

Une fois le shell obtenu (symbole # en début de ligne), tapez les commandes suivantes pour réinitialiser le mot de passe et suivez les instructions à l’écran:

# /usr/Firewall/sbin/chpwd
WARNING: R/W mount of / denied.  Filesystem is not clean - run fsck
mount: /dev/ad0s1a: Operation not permitted
/dev/ad0s1a: 1827 files, 19995 used, 41716 free (764 frags, 5119 blocks, 1.2% fragmentation)
md0: Malloc disk
md1: Malloc disk
TMP partition successfully mounted in memory
No SWAP partition found
No LOG partition found
No DATA partition found, Datas will be stored on root partition

You are now with the keyboard langage configured on Firewall

#######################################
## Change SRP/SSH password for admin ##
#######################################
setting password for admin
enter password:

Saisissez 2 fois le nouveau mot de passe. Le boitier va redémarrer automatiquement.

Une fois le Netasq redémarré, logguez-vous avec le nouveau mot de passe et tapez la commande « defaultconfig -f -r » pour réinitialiser le boîtier aux paramètres d’usine :

System is now ready.
FreeBSD (F50-XXXXXXXXXXXXXX) (ttyd0)

login: admin
SSH passphrase:
Copyright (c) 1980, 1983, 1986, 1988, 1990, 1991, 1993, 1994
        The Regents of the University of California.  All rights reserved.

F50-XXXXXXXXXXXXXX: FW F50-E (S / EUROPE)
Software: Firewall software version 7.0.4
OUT[1]  : 10.0.0.254/255.0.0.0
IN[2]   : 10.0.0.254/255.0.0.0

F50-XXXXXXXXXXXXXX>defaultconfig -f -r

Le Netasq va afficher les messages suivants :

deleting previous backup...
deleting previous language backup...
deleting previous LDAPBase backup...
replacing current configuration with the default configuration...
deleting Pattern database...
deleting Pvm database...
deleting antivirus database...
deleting URLFiltering URL group database...
deleting Optenet URL group database...
autoupdate version 1 for NETASQ Firewall version 7.0.4
globalgen: 3 ethernet interfaces detected
globalgen: 0 WIFI interfaces detected
deleting Pattern database...
reset urlgroup versions...
replacing current pattern database with the default pattern database...

Patientez pendant la réinitialisation du Netasq. La procédure peut durer plusieurs minutes pendant lesquelles le boitier va faire de nombreux bip qui devraient vous rappeler une vieille Gameboy :).

Une fois arrivé au login, le boitier est réinitialisé aux configurations d’usine, avec le mot de passe afffecté au début de la procédure.

Enjoy!

Restaurer la base de données MMS et SMS d’un Android

Restaurez vos SMS et MMS sur votre téléphone Android

Restaurez vos SMS et MMS de votre téléphone Android simplement

Pour restaurer la base de données des SMS et des MMS d’un téléphone Android, il suffit d’avoir récupéré au préalable le fichier mmssms.db dans le téléphone (voir l’article Sauvegarder la bases de données SMS MMS d’un Android).

Pour cela, vous devez être en possession du SDK minimal d’Android.
De plus, vous devez avoir obtenu les droits root sur le téléphone (voir l’article Récupérer les données d’un téléphone Android verrouillé).

Ouvrir une ligne de commande dans le dossier d’installation du SDK d’Android et taper les commandes suivantes :

adb root
adb push c:\temp\mmssms.db /data/data/com.android.providers.telephony/databases/mmssms.db

Adaptez la seconde commande en fonction du répertoire dans lequel se trouve votre sauvegarde (ici, c:\temp).

Tapez les commandes suivantes pour rétablir les droits et supprimer les fichiers inutiles :

adb shell
shell@android:/ $ chown radio:radio /data/data/com.android.providers.telephony/databases/mmssms.db
shell@android:/ $ rm /data/data/com.android.providers.telephony/databases/mmssms.db-shm
shell@android:/ $ rm /data/data/com.android.providers.telephony/databases/mmssms.db-wal

Redémarrez le téléphone et vous retrouverez vos messages SMS et MMS!

Recherches amenant à cette page : Restaurer SMS et MMS Android, Restaurer SMS Samsung

Sauvegarder la bases de données SMS MMS d’un Android

Sauvegardez vos MMS et SMS depuis votre téléphone Android

Sauvegardez vos SMS et MMS de votre téléphone Android simplement

Pour sauvegarder la base de données des SMS et des MMS d’un téléphone Android, qu’il soit fonctionnel, bloqué ou verrouillé (voir l’article Récupérer les données d’un téléphone Android verrouillé), il suffit de récupérer le fichier mmssms.db dans le téléphone.

Pour cela, vous devez être en possession du SDK minimal d’Android.
De plus, vous devez avoir obtenu les droits root sur le téléphone (voir l’article Récupérer les données d’un téléphone Android verrouillé).

Ouvrir une ligne de commande dans le dossier d’installation du SDK d’Android et taper les commandes suivantes :

adb root
adb pull /data/data/com.android.providers.telephony/databases/mmssms.db c:\temp\mmssms.db

Une fois ces commandes tapées, vous pouvez récupérer le fichier mmssms.db, qui contient vos SMS et MMS dans le répertoire indiqué (ici, c:\temp).

Recherches amenant à cette page : Sauvegarder SMS et MMS Android, Sauvegarder SMS Samsung Galaxy